JE GAGNE MA VIE GRÂCE AUX PARIS SPORTIFS

Bonjour, je m'appelle Aurélien MONNOT alias Dorado et ma mission est de vous accompagner pour devenir un parieur gagnant et d'augmenter vos revenus grâce aux paris sportifs.

XIV. Comment gérer le tilt dans les paris sportifs ?

Exemple de tableau de bord

PHRASES DE LOGIQUE: Exemple.

Vous devez trouver les phrases de logique qui vous parlent à vous même. Chacun est différent et chacun à un processus psychologique différents.

Tilt mauvaise série

-Tu ne contrôle pas ta série positif/négative, pourquoi focalises-tu la dessus ?

-Tu n’es pas devin, ce que tu peux faire c’est continuer à analyser dur

-Tout dépend de ma capacité à bien analyser même si ça ne paye pas pour l’instant.

-Comme tout dépend de ta capacité à bien analyser sur le long terme alors tu dois te concentrer à bien analyser sur le court terme.

-Tu ne peux pas contrôler le choix des joueurs, tu peux seulement contrôler la qualité de tes analyses.

-Ne perds pas le contrôle sur ce qui est en ton pouvoir, pour tenter de contrôler ce qui ne l’est pas.

Tilt bad beat:

-Les paris sportifs se moque de ce que tu penses être juste.

-Tu ne peux pas contrôler la variance mais tu peux mieux la comprendre

-Ne te pleins pas mais apprends de ce que tu es en train de vivre.

Tilt du « je déteste perdre »:

-Ne laisse pas la variance te dominer en dégradant la qualité de tes analyses.

-L’argent que tu as parié est un investissement sur le long terme.

-Si tu as perdu en prenant des décisions profitables, perdre n’est que temporaire tant que tu continues à bien analyser et progresser.

Tilt d’erreur:

-Les erreurs sont inévitables, la plus grande erreur est de ne pas réagir et de les laisser se multiplier.

-Le simple fait de perdre un bet ne signifie pas que tu as mal analysé ou parié.

Tilt du mérite:

-Tu es comme un patron de casino, tu dois t’attendre à perdre pour gagner encore plus à la fin

-Tu es qui pour penser que tu mérites ça ou ça dans les paris sportifs ?

Tilt de vengeance:

-Utilise ta colère comme carburant pour jouer mieux que jamais.

-Concentre toi plus sur la qualité de tes analyses, stratégie, money management que sur la valeur de l’argent.

Tilt de désespoir:

-Soit patient, le pari sportif est sur le long terme,

-Les périodes négatives sont inévitable la série positive arrivera bientôt. Continue à analyser.

-Les Bookmakers sont très fort, tu ne dois pas t’en vouloir si les cotes sont bien placés. Eux aussi travail très bien !

-Si durant plusieurs jours rien ne t’inspire tu as raison, il n’y a pas des bonnes opportunité tout le temps

-Gagner du bénéfice en paris sportifs est bien plus dur qu’en perdre… d’un claquement de doigt tout tes efforts peuvent être réduit à néant à cause du Tilt !

-Ne met pas en péril tes objectifs, à cause de la frustration, la culpabilité, ou l’impatience. Les résultats viendront avec le temps

-N’oublie pas que tu as aussi une vie privé, parfois tu as d’autres obligations administratives, familiale…

Bonjour

je vais aborder un des problèmes importants, à savoir Comment gérer le tilt dans les paris sportifs ?

Tous les parieurs, quelques soient leur niveau d’expérience ont connu et connaissent cette « maladie ». Il faut savoir repérer cette sensation, et la combattre pour éviter de perdre son argent.

Aujourd’hui nous allons donc voir la grande question du « tilt »

Tout d’abord, la définition du tilt pour que vous compreniez bien ce que cela est réellement. Ensuite les différentes manières de tilter, puis les causes du tilt. Nous allons aussi vous montrer les différences entre un tipster qui tilt et un autre qui ne tilte pas. Puis comment combattre le tilt ?

I-              Qu’est ce que le Tilt ?

La base du tilt vient du fait que « Nous voulons nous refaire »  nous sentons ce besoin de parier. De vouloir récupérer nos pertes, on oublie notre objectif, notre stratégie de jeu, notre money management etc… mais pas seulement. On caractérise le tilt par une personne qui fait « tapis » après un bet perdu à la dernière seconde ou sur un hold-up. Le tilt peut être dévastateur, pour une personne mentalement mais aussi financièrement.

II-            Les différents symptômes du tilt

Vous allez :

-      Jouer trop de pronostics : vous voulez tellement vous refaire que vous allez jouer tous les matchs en vous disant « je ne vais pas me planter partout »

-      Miser plus que d’habitude : vous allez augmenter vos mises pour récupérer vos pertes plus rapidement.

-      Oublier votre stratégie : vous allez mettre votre stratégie de coté, vous aller pour certains l’utiliser mais sans tout ses aspects.

-      Être moins rigoureux : vous allez continuer votre stratégie dans le meilleur des cas mais vous aller plus miser, vous aller jouer un championnat que vous ne maitrisez pas forcément.

-      Bâcler vos analyses : nous voulons tellement récupérer nos pertes, que nos analyses sont bâclé, on va vers le « plus facile » à savoir vers le favori… on regarde les stats et on se dit que logiquement ça va gagner…

-      Ne plus écouter votre feeling : vous allez jouer alors que « vous ne le sentez pas » mais vous ne vous écoutez pas parce que vous vous dites que le favori devrait faire « le taff »

III-          Pourquoi nous tiltons ? Les causes ?

Il y a plusieurs causes, logique à tout cela.

-      La fatigue : C’est la cause la plus importante du tilts. Vous avez eux une lourde journée, vous avez analysé toute durant des heures une carte, vous avez peu dormi, vous avez enchainé le live betting… comme dans mes chroniques précédentes ou je comparais un parieur à un sportif. Etre bien reposé est très important.

La fatigue est le problème majeur d’un Européen qui pari la NBA. Il n’est pas rare que je me prenne une journée de « repos » (jeudi) ou que je fasse des siestes pour rester lucide au maximum.

Personnellement, je le sens lorsque je suis fatigué, j’ai du mal à se concentrer, je perds ma lucidité et ma faculté à prendre du recul sur toute la NBA (le calendrier, les blessés, les dynamiques, les historiques et matchs passés)

-      Vouloir se refaire : Il n’est pas rare au basket, de perdre un pronostic pour 1pts sur un handicap, d’un tir au buzzer, d’un come-back… et d’enchainer plusieurs tickets perdants. À ce moment là, nous allons soit miser trop sur un ticket, soit bâcler nos analyses en partant directement sur le favori.

Pour vous prendre un exemple, certaines semaines sont très dur en NBA. Je ne serais pas étonné de voir certains Tipster avoir tilté. Après une surprise (Toronto), deux surprises (Chicago), ils se sont dit pas trois (OKC)… puis pas quatre (Clippers)… pas cinq (Washington)… et ils tombent sur 5 surprises en deux semaines… si la mise est de 5% (-25% de votre BK) c’est ce tilt qui a fait perdre 25% (5+5+5…). Ils ont baclés les analyses, ou alors auraient très bien pu après chaque surprise « sur miser »

-      Les problèmes personnels : Oui un tipster a aussi une vie personnelle à coté, une femme, des enfants, de la famille… un décès, une rupture, des enguelades… tout cela peut avoir des conséquences sur un parieur. Il est très important pour un tipster d’avoir une vie sociale afin de ne pas tomber dans l’addiction, mais comme dans toutes choses dans la vie il y a un point négatif.

Nous allons à présent comparer deux attitudes lorsque nous tiltons pas, et lorsque nous tiltons.

Exemple : Que faisons nous lorsque nous tiltons pas ?

  1. Je viens de perdre un bet au buzzer
  2. Je respire, je me calme
  3. J’analyse en vidéo pour comprendre pourquoi mon bet n’est pas passé
  4. Je prends des notes, pour savoir si cela est de la malchance ou une mauvaise analyse
  5. Je me remets en question (comment améliorer mes analyses)
  6. Je me dis « je ne peux pas toujours gagner »
  7. Je relis ma feuille d’objectif et de stratégie de jeu, mais aussi ma méthode de money management
  8. J’analyse les matchs du jour
  9. Si je me sens fatiguer alors je break et je me repose
  10. Si j’ai besoin de me défouler je vais courir.

Exemple : Que faisons nous lorsque nous tiltons ?

  1. Je viens de perdre un bet au buzzer
  2. Je suis énervé
  3. J’analyse de suite la carte
  4. Je veux me refaire je pars sur un favori quasi « sûr » de gagner
  5. Je double ma mise pour récupérer ma perte de la veille
  6. Je fais un combo pour augmenter la cote (ce n’est pas ma stratégie de jeu)
  7. Je suis fatigué, j’ai pas le feeling sur ce bet « mais on verra bien »

IV-           Que faire pour éviter le tilt ?

  1. Après un bet perdant il faut savoir se relaxer, positiver ! Il est très important de faire cela, afin de ne pas vous laisser emporter ou abattre.
  2. Analyser et comprendre le pourquoi du comment. Pourquoi mon bet n’est pas passer ? Regarder à nouveau le match, regarder un résumer, faire une revue de presse…
  3. Posez vous les bonnes questions sur vous même… comment vous vous sentez ? Fatigué, manque de recul, stressé, énervé…
  4. Trouver une solution pour vous reposer, déstresser, se calmer, retrouver le bon chemin. Si vous avez ce sentiment d’être « perdu » de manquer de recul. Revenez aux bases, revoyez votre plan de travail, votre méthodologie, votre « rituel ».
  5. Éteindre votre ordinateur, fermer votre page « bookmakers » pour éviter d’être tenté de parier.

Comme vous pouvez le constater, tous le monde est passé au moins une fois par le TILT. Il est important d’en parler à des amis tipster afin qu’ils vous aident à vous contrôler. Ils auront un avis extérieur qui va vous ouvrir l’esprit.

Etre solidaire et compréhensible entre nous doit être une force afin de lutter contre cela.

La NBA principalement est un des Championnats les plus influençable par rapport au tilt puisque nous avons des matchs tous les jours (envie de se refaire), un rythme infernal (fatigue).

J’espère que cet article vous aidera à surmonter cela et bien sûr vous permettre de repérer les moments de tilt afin de pouvoir les gérer.