JE GAGNE MA VIE GRÂCE AUX PARIS SPORTIFS

Bonjour, je m'appelle Aurélien MONNOT alias Dorado et ma mission est de vous accompagner pour devenir un parieur gagnant et d'augmenter vos revenus grâce aux paris sportifs.

XXIII. Comment gérer les bonnes périodes dans les paris sportifs ?

Bonjour à tous,

Aujourd'hui nous allons aborder le thème "comment gérer les bonnes périodes dans les paris sportifs ?"

nous avions abordé ensemble la manière de gérer les moments plus compliqués durant une saison de pronostics.

Si on se pose souvent la question, de comment faire face aux séries de pronostics perdant. Gérer les bonnes périodes est peut être plus délicate car plus « perverse »

En effet, il se passe tout le processus inverse. Nous pouvons avoir un excès de confiance, nous pouvons sur-miser, avoir tendance à bâcler les analyses, à oublier les limites, ne plus respecter notre stratégie etc… 

Nous allons donc voir comment faire pour ne pas tomber dans ces pièges de la réussite.

-

1- Observer son bilan

Il est très important dans les bonnes séries tout comme les mauvaises d’observer son bilan. Vous allez me dire pourquoi ? Et bien, pour vous rappelez que les choses n’ont pas toujours été aussi bonne par le passé. Que tôt ou tard, cette mauvaise série s’arrêtera. Vous connaissez le dicton « plus un série est longue, plus elle est proche de s’arrêter. » 

Rappelez vous d’une seul chose, tout n’est pas au vert fixe dans les paris sportifs. Il faut l’avoir en tête.

Paradoxalement certaines personnes arrivent mieux à gérer les périodes négatives que positives ou inversement. 

-

2- Analyser chaque pronostics gagnés

Après chaque rencontres parié, il vous faut analyser votre « bet » sur la réalité du terrain. Un pronostic gagnant ne veut pas dire qu’il était bon. Vous pouvez avoir eu une réussite incroyable !

Tout comme un pari perdant, ne veut pas dire qu’il était mauvais. Il faut savoir analyser ses pronostics sur le terrain. 

Il vous faut répondre à diverses questions:

-Mon approche du match globale a-t-elle été bonne ?

-Mon analyse tactique a-t-elle été bonne ?

-Ai-je eu toutes les informations sur les blessés?

-Comment s’est déroulé le match ?

Ce sont toutes ses questions, qu’il faut vous poser afin de savoir si votre pronostic a été un bon choix ou non. Nous détaillerons cela plus en détail dans une prochaine chronique.

-

3- Prendre du recul sur plusieurs jours (observation)

Comme je le disais, certaine personne vont mieux gérer ces périodes de pleines confiance. Personnellement lorsque je suis sur une bonne série, j’ai tendance à stopper les « bets » durant quelques jours afin de remettre les pieds sur terre. J’observe les équipes, je regarde les performances des joueurs et essaye d’être le plus au fait possible. 

Je fais simplement une mise à jour !

-

4- Revoir ses limites

Autre chose que certaines personnes ne font généralement jamais lors des bonnes séries, c’est de regarder, relire ses limites.

Pourquoi relire ses limites ? 

Tout simplement car vous aller vous rappeler des erreurs à ne SURTOUT PAS COMMETTRE. 

En confiance nous avons tendance à ne pas respecter nos limites.

Par exemple:

-Miser un pourcentage plus important que d’habitude

-Commencer à jouer des combiner alors que votre stratégie est de jouer en simple

-Vous aller bâcler vos analyses

-Vous allez jouer un pronostic même si vous avez un doute en vous disant  « de toute façon je suis sur une bonne série » 

C’est aussi pour cela, qu’il est très important de rédiger des limites et les lire tous le temps avant de placer un pronostic. Il ne faut pas simplement les lire, il faut les appliquer ! 

-

5- Revoir ses objectifs

Depuis le début de l’aventure de Prono Hebdo, nous vous disons de déterminer des objectifs.

Il est très important de réaliser un tableau de bord, et avoir des objectifs mensuel.

Ce sont principalement dans les bonnes séries que nous allons relire nos objectifs mensuel.

L’être humain, à tendance à toujours en vouloir plus. 

Exemple:

En une semaine vous avez réalisé 10% d’évolution de Bankroll. Ce chiffre est votre objectif au début du mois. Pourquoi chercher à en faire plus ? Votre objectif est atteint, allez-vous prendre le risque de tout perdre et rester « fanny » le 30 du mois ? Ce serait dommage de gâcher autant d’effort à cause de l’appart du gain.

Cependant il ne faut pas passer à coté de certaines opportunités très intéressantes si votre analyse est poussé, et que vos limites sont respectés.

Fixez-vous un palier ! Par exemple, si vous descendez à 7% vous stopper pour le mois. Mieux vaut avoir 7% d’évolution de BK que de chercher absolument à faire 10% ou plus, et prendre des risques pour finir à -3%.  

Si cela vous arrive, vous serez très frustrer de voir tout le travail fourni pour finalement rien du tout.

-

6- Revenir aux bases de votre méthode de jeu

Lorsque les bons résultats sont là, il ne faut pas s’enflammer ! 

Il faut continuer à travailler dur, rester discipliné. En effet comme un sportif de haut niveau qui gagne très souvent, il va avoir tendance à prendre de haut un adversaire, ne pas fournir les efforts nécessaire, liés à la victoire. 

En pari sportif cela est la même chose, il faut toujours travailler, rester dans sa stratégie, sa gestion et ne jamais en sortir !

-

7- Faire du « social off-betting »

Qu’est ce que le « social off-betting » ?

Cela est tout simplement le fait de stopper les bets durant quelques jours (2 jour de repos voir plus) afin de profiter de sa famille, de ses amis…

Cela va vous permettre d’avoir une activité social pour enlever cette sensation de « SUR-CONFIANCE » et pouvoir parier dans un état d’esprit normal.

Nous avons vu ensemble comment faire face aux bonnes séries et réussir à les gérer. J’espère que cette chronique coaching vous aidera à progresser dans les paris sportifs.

N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions. Je reste à votre disposition (e-mail: contact@basket-pronostics.com)